AVR
04
2018

Presse : Le groupe MPI Tech optimise la gouvernance de l’information

MPI Tech est un groupe mondialement reconnu pour sa capacité à optimiser la gouvernance de l’information à l’heure où les flux de communication se multiplient dans l’entreprise.

« Nous éditons tous les moyens de communication mis en scène et en évaluons les coûts associés, des flux en passant par les photocopies de reproduction papiers aux échanges électroniques », précise Joseph Simon, directeur marketing du groupe.

Asseoir une gouvernance de l’information plus efficace, en connaissance de cause

A l’heure où se multiplient les flux dans l’entreprise sous différentes formes, numérique, papier, la société se donne pour mission d’auditer l’ensemble de ces flux d’interaction et d’en évaluer les charges associées. Cela permet d’asseoir une gouvernance de l’information plus efficace, en connaissance de cause. Et de casser les silos qui persistent en entreprise pour mettre en place une politique globale « en évitant les risques plausibles que sont notamment les fuites d’information », précise le directeur du marketing. Cette fuite d’information est souvent effectuée à des endroits classiques comme l’imprimante ou le copieur, situés en général dans des espaces en libre-service. Cette offre de regroupement des flux de communication est plutôt devenue fortement concurrentielle. Pour autant, il reste assez rare de trouver un fournisseur unique pilotant l’ensemble des flux comme est capable de le faire MPI Tech. En revanche, tous les vendeurs de multifonctions proposent une solution de type “follow me”, qui permet de sécuriser les impressions. Ainsi, elle évite qu’une personne non habilitée prenne connaissance du contenu de documents sensibles, entre le moment où l’émetteur commande leur impression depuis son poste et celui où il vient effectivement retirer les pages sur l’imprimante partagée.

Derrière ce phénomène, se confine la problématique de sécurité et des coûts associés. Face aux attentes du marché confronté aux risques de fuite, MPI Tech s’est lancée dans la commercialisation d’une solution hybrid mail intégrant le courrier et le courriel. Ce qui permet à l’utilisateur de choisir son canal de communication en fonction d’un critère qui arrange l’utilisateur : le coût, voire la sécurité.

Sur le terrain, MPI Tech constitue un groupe international mais piloté en local. Il entend de plus en plus surfer sur la vague digitale qui souffle sur tous les secteurs et crée des canaux de communication multiples. “Ce qui est pour nous l’occasion de rationaliser le pilotage de l’information et l’optimiser”. Outre la transformation digitale, trois facteurs président au déclenchement d’une stratégie de gouvernance de l’information : la sécurité, la confidentialité et la fuite d’informations.

A l’heure du Smartphone généralisé, les demandes d’informations clientes atterrissent majoritairement sur les ordinateurs. « Nous avons mis en place une interface pour soumettre les demandes de manière plus aisées », explique Joseph Simon.

Pour garantir l’évolution de ses systèmes sur le terrain, la société prévoit de mettre en place un écosystème autour de ses produits à déployer auprès de ses clients. Opérationnellement, cette solution bénéficiera à ses clients parmi lesquels la Société Générale dans le secteur bancaire ou encore la Caisse des Dépôts et Consignation (CDC).

L’intelligence dans la gestion de l’information

Sur le volet Communication Client qui a pris la route de l’industrialisation, il reste du chemin à parcourir. Certes on échange efficacement des messages et les canaux semblent bien fonctionner mais il faudrait passer à l’ère de la maîtrise de ce qui est envoyé « car nous sommes dans l’ère du ‘trop d’informations’, qui, comme dit la maxime, tue l’information », rappelle le directeur du marketing. Comment alors passer à l’intelligence dans la gestion de l’information ?

Ces réflexions ouvrent la porte à l’intelligence artificielle avec à la clé des investissements colossaux. Cela permet d’ajouter de l’expertise artificielle pour mieux gérer les communications en les automatisant.

L’arrivée des Mainframe z/OS a ouvert les portes aux impressions d’applications dans cet environnement grand système sur lequel MPI Tech s’est fait une spécialité depuis plus de 30 ans. A partir de ces plates-formes la société a développé une gamme de produits adaptés à toutes les imprimantes du marché. Qu’elles soient bureautiques, lentes ou ultra- rapides. Ainsi, les flux de l’AFP et de Line Data peuvent être convertis en PCL et PostScript, ou même en PDF (pour l’AFP) si la destination finale du document est l’archivage ou l’envoi par e-mail.

Installé sur le système lui-même, notre logiciel Enterprise Print Manager (EPM) contrôle et gère toutes les impressions générées par les applications z/OS.  Il spoole et convertit l’AFP et les flux Line Data en PCL, PostScript, PDF et PDF/A.

Sur d’autres plates-formes (Windows, AIX, Linux, Unix, Solaris…) le Blue Server, le DocOut, le Fast Parser ainsi que les boîtiers LinkCom permettent les mêmes conversions. S’adaptant à ces mastodontes que sont les banques et les assurances, MPI Tech intègre à la demande une émulation IPDS native sur toutes les imprimantes du marché, quelle que soit leur vitesse (actuellement de 20 à 6 000 ipm), monochrome ou couleur.

Dans ces grandes organisations, la mutualisation des imprimantes s’impose et conduit à la nécessité d’une sécurisation des travaux d’impression ainsi qu’une possibilité d’une libération à la demande (pull printing). Au contrôle des travaux bureautiques MPI Tech peut intégrer ceux des Mainframes et AS/400, grâce à la récupération des paramètres relatifs à chaque utilisateur.

En puissance, dans ces structures qui produisent beaucoup de documents, l’archivage et surtout la récupération des informations archivées sont devenus des préoccupations majeures en raison de l’inflation de documents que nous subissons tous. L’univers numérique impose la mise en place d’un système rapide et efficace de sauvegarde des communications internes et externes de l’entreprise, système permettant de retrouver tous les documents recherchés quasi instantanément. Dans cette logique, ScopMaster et ScopIndex, solutions de gestion et d’archivage de flux, offrent ces fonctionnalités simples à utiliser. A partir des flux qui leur sont injectés, ces produits génèrent du PDF, l’indexent et en organisent la sauvegarde par archivage directement ou après expédition par e-mail à un destinataire sélectionné, ou après expédition par courrier traditionnel. Retrouver un relevé bancaire, une facture, un contrat ou une simple lettre du client devient aisé. Un atout pour l’expérience client.

Emmanuel MAYAGA pour docaufutur https://www.docaufutur.fr/2018/04/02/strategie-le-groupe-mpi-tech-optimise-la-gouvernance-de-linformation-a-travers-une-offre-globale/